Etude baromètre image des marques

Share

L’univers des marques dans différents secteurs (boissons, téléphonie mobile, produits laitiers,…) est remarquablement grandissant en RDC, laissant place à une forte concurrence sur le marché. Au regard de cette situation, et pour continuer à assurer les ventes, plusieurs entreprises commencent à comprendre l’importance de communiquer sur leurs produits et ce, par des matraquages publicitaires en utilisant divers supports (panneaux, banderoles, spots TV...).

L’objectif poursuivi dans ce baromètre est d’évaluer l’image des marques auprès des consommateurs congolais, et voir s’il existerait un lien entre le top of mind des marques et les préférences. Pour ce faire, une enquête a été réalisée dans la ville de Kinshasa du 1er au 4 Octobre 2011 auprès d’un échantillon de 1000 personnes selon la méthode des quotas par âge, sexe et commune de résidence.

Ce baromètre permettra aux responsables et stratèges en communication ainsi qu’aux brand managers des différentes marques d’avoir premièrement une meilleure visibilité sur les marques qui viennent en premier à l’esprit des consommateurs et celles qui reflètent le mieux certains attributs clés (qualité, prestigieuse, leader, meilleur prix,…) et deuxièmement les marques perçues comme meilleures dans leurs secteurs respectifs et celles qui sont les plus préférées des Kinois. L’analyse de ses informations permettra de mieux comprendre la perception des Congolais et de trouver des meilleures stratégies pour une communication plus efficace.

Mardi, 25 Octobre, 2011 - 13:25
Share
Post date: lun, 30/05/2022 - 10:00

Le cabinet de recherche et de sondage d’opinion TARGET a mené une étude sur les services mobile money, internet, appels et SMS offerts par Vodacom, Orange, A

Post date: mar, 03/05/2022 - 10:06

Post date: mar, 26/04/2022 - 18:01

Target vient rendre publics les résultats d’un mystery shopping dans six supermarchés de la commune de la Gombe à Kinshasa.

Post date: ven, 29/10/2021 - 14:39

La RDC compte 315 agences bancaires réparties dans vingt-trois provinces à l'exception de la province de Maï-Ndombe, Tshuapa et Haut-Lomam