Une mise à niveau des superviseurs pour un meilleur résultat sur terrain

Lundi, 3 Décembre, 2018 - 14:30

Le cabinet Target  a organisé, samedi 17 novembre 2018 à Kinshasa une formation à l’intention des superviseurs, responsables des équipes sur le terrain.

La formation a porté sur le rappel des éléments de base sur les études de marché ainsi que sur les rôles et l’importance d’un superviseur.

En effet, la responsable du département d’Etudes & Projet, Hortense Mbumba, a commencé par expliquer  le concept ‘’Etude de marché’’.

On appelle une étude de marché, l’ensemble des techniques par lesquelles on peut mesurer, analyser et comprendre le comportement, les appréciations, les besoins et attentes d’une population définie ciblée.

L’étude de marché permet de tester une idée et de diminuer les incertitudes et les risques.

Elle a indiqué qu’il existe trois catégories d’études de marché à savoir :

  • l’étude quantitative qui consiste en une collecte d’informations permettant de décrire, en les quantifiant, les attitudes, les opinions et les comportements d’une population ou d’un échantillon représentatif de cette population;
  • l’étude qualitative qui est une collecte d'informations permettant de comprendre en profondeur les attitudes et motivations des individus d'une population et ;
  • l’étude documentaire qui vise à collecter des informations préalablement disponibles sur un sujet, domaine ou marché spécifique.

Les superviseurs ont appris également les différentes méthodes qui sont utilisées pour chaque catégorie d’étude.

Pour les études quantitatives, la collecte des données se fait au moyen des méthodes ci-après : PAPI, CAPI, CATI, CAMI, CAWI, CAGI et CASI. Tandis que les études qualitatives ont pour méthodes de collecte, le Focus Group, l’Entretien Individuel, les Ethnographies, les Intercepts, l’Immersion, l’Observation et la Monographie.

En ce qui concerne les rôles et importance du superviseur, la Project Manager de Target a souligné que la qualité de la supervision a un impact sur les résultats et le milieu de travail de l’agence.

Une bonne équipe de superviseurs contribue à l’instauration d’un milieu de travail positif et aide les enquêteurs à bien faire leur travail et à se sentir compétents.

Un superviseur est un chef d’équipe qui est positionné entre les exigences de performance de l’agence et les enjeux spécifiques à la gestion de son équipe, a-t-elle martelé.

Le superviseur doit intégrer les compétences techniques et relationnelles qui lui permettront de mieux maîtriser l’art de diriger et ainsi jouer un rôle déterminant dans le succès de l’étude sur terrain.

Le superviseur a pour rôle la gestion tant  de l’équipe que du déroulement du travail sur terrain. Il a la responsabilité de conscientiser les membres de son équipe sur les exigences du travail et de vérifier la cohérence des données recueillies par ces derniers.

Elle a tracé le portrait-robot de la fonction de superviseur.  Ce dernier doit :

  • Comprendre l’environnement de travail dans lequel on évolue ;
  • Prendre conscience de son rôle (être habile à planifier et à contrôler son équipe) ;
  • Etre autoritaire et faire preuve de responsabilité ;
  • Etre efficace sur terrain en ramenant des données fiables;
  • Maintenir un bon climat de travail et de motivation

Dans la supervision des enquêteurs,  le superviseur est appelé à adopter plusieurs rôles pour optimiser la performance de son équipe, selon les circonstances et les contextes de terrain.

En tant que chef d’équipe, le superviseur doit avoir l’Esprit d’équipe et l’Esprit d’initiative ;

Il doit être Dynamique et Professionnel ; être Discipliné et Respectueux et être Sérieux et Ponctuel au lieu du travail.

Les superviseurs ont été appelés également à être des motivateurs pour les membres de leurs équipes sur terrain.

Car, c’est en cela qu’ils peuvent représenter valablement le cabinet Target, a souligné la Project Manager.