Target : quand aider devient une seconde nature

Vendredi, 18 Octobre, 2019 - 09:30

Le cabinet d'études Target est allé à la rencontre des orphelines des salésiennes de Don Bosco à Sanga- mamba dans la commune de Ngaliema, mercredi 9 octobre. Pour la troisième fois consécutive, l’entreprise se rend au chevet de ces jeunes filles abandonnées par leurs familles. Et leur apporte un soutien moral et matériel.

La pluie qui s'est abattue sur Kinshasa de longues heures n'a pas empêché cadres et agents de Target de faire leur descente annuelle à l'orphelinat. Il est 9h00’ quand l'équipe de Target quitte ses bureaux au centre-ville de Kinshasa pour rallier l'orphelinat des sœurs salésiennes. Près de 30 km à parcourir dont quatre en terre battue. De l'UPN sur l'avenue Kinshasa qui doit les mener jusqu'à Sanga- mamba, la route est quasi impraticable. Le chemin est jonché des flaques d'eau capables de noyer le moteur d'une voiture. Roulant lentement, le convoi arrive à 11 heures presque.

Les filles et leurs encadreuses toutes contentes sont déjà là pour accueillir les visiteurs. Dans une grande salle qui sert de réfectoire, tout le monde trouve sa place. Les tables en bois sont collées les unes aux autres pour symboliser l'union. Les 25 filles qui arborent toutes les robes de même modèle sont assises avec les invités. Insouciantes et toutes belles, elles répondent aux questions avec un brin de joie. Les orphelines adolescentes, elles, étaient au service protocole. Avec leurs encadreuses, elles servaient du pop-corn, des biscuits, des cacahuètes et des boissons sucrées.

Pendant ce temps les plus petites, 18 environ, exécutaient les pas de danse de la chanson " jusqu'à la gare" de la camerounaise Daphné, puis ceux d"Inama" de Diamond Platnumz et Fally Ipupa pour souhaiter aux invités la bienvenue. Elles ont par la suite entonné un chant de remerciement à Dieu.

"Ici on est toutes en famille, on ne se fait pas du mal entre nous. Tous les visiteurs ne sont pas pareils, parfois certains ne nous approchent pas vraiment, quelques-uns seulement sont gentils. Mais eux (parlant de l'équipe de Target), ils nous prennent dans les bras, nous font rire, mangent avec nous et nous racontent des histoires rigolotes", se réjouit une fillette de 9 ans oubliant même l'heure de l'école.

Agnès Mumbu, la chargée de mission de Target, a saisi l’occasion pour exhorter les filles à la propreté et à la solidarité. "Je vous invite à observer une bonne hygiène et à vous soutenir mutuellement. Les plus grandes, prenez soin de plus petites et facilitez la tâche aux sœurs, explique madame Agnès

Serge Mumbu, le patron de Target a de son côté encouragé les filles à observer une vie de prière. Il a réitéré son envie de les voir oublier le passé et de considérer le présent pour se concentrer à leur avenir.

Sœur Matilde Mwatcha, responsable de l'orphelinat, est heureuse de voir Target revenir apporter son aide aux enfants des salésiennes de Don Bosco. "Je suis ravie et reconnaissante envers Target. Ces gestes prouvent qu'ils incarnent dans leur quotidien les attitudes de Jésus. Ce dernier ayant fait des problèmes des personnes démunies sa préoccupation majeure et est intervenu pour leur venir en aide. Moi je leur promets ma prière et notre attachement", a dit cette salésienne en souhaitant le bonheur à cette entreprise.

L'orphelinat des salésiennes de Don Bosco de Sangamamba prend en charge cette année 25 filles dont l'âge varie entre 5 et 19 ans. Il pourrait faire plus mais ses moyens sont limités à la taille des subsides reçus. Target a découvert le lieu grâce à une dame, qui a elle aussi, grandi dans cet endroit. Elle est aujourd'hui mariée, mère des enfants et gagne bien sa vie. Target veut suivre l'évolution de ces orphelines d'où sa présence depuis trois ans à cet endroit.

Notons que Target sarl est membre de Gobal Compact RDC depuis janvier 2019. Lancé en RDC depuis le mois de septembre 2017 grâce à l’appui de l’Ambassade des Pays-Bas, le Global Compact Network RDC est le chapitre local du pacte mondial des Nations Unies qui soutient les entreprises commerciales, les organisations non commerciales dans le développement et la mise en œuvre des stratégies de Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE). Cela se fait à travers l’intégration des dix principes du Pacte Mondial et des 17 objectifs de développement durable.

Retrouvez plus d'images de cette visite ici et ici