Renforcement des équipes de travail à Kinshasa et Lubumbashi

Dimanche, 15 Janvier, 2012 - 13:06

Pour la ville de Kinshasa, l’essentiel des nouveaux enquêteurs de TARGET seront issus de l’UCC (Université Catholique du Congo) suite à l’appel du Général Manager (Serge MUMBU) le 15 Décembre 2011 lors de la conférence-débat sur les études de marché et la communication du produit. Cela s’était suivi par de nombreuses candidatures de la part des étudiants de la Faculté des Communications Sociales désireux d’allier la théorie à la pratique. Les tests et interviews sont prévus du 25 au 27 Janvier 2012 au siège social de Kinshasa sis Immeuble Maki (ex Massamba) dans la commune de Gombe.

Et pour la ville de Lubumbashi, les candidats désirant faire partie de l’équipe d’enquêteurs de TARGET devront envoyer d’ici le 29 Février 2012 leur CV et une lettre de motivation au
Project Manager Hortense MBUMBA (hmbumba@target-sprl.cd) accompagnés d’une attestation de service pour les candidats ayant déjà prestés dans d’autres agences d’études. Les tests et interviews s’effectueront sauf imprévu au courant de la semaine du 5 au 10 Mars 2012 par une délégation de TARGET venant de Kinshasa.

Voici le profil attendu pour un enquêteur de TARGET :

I. Compétences attendues de l’enquêteur :

1. Avoir une connaissance, compréhension et maîtrise des questions relatives aux techniques d’enquêtes ; 

2. Avoir un sens élevé d’organisation du travail et des planifications des rendements ;

3. Faire preuve d’engagement et d’efficacité dans l’exercice de ses fonctions ;

4. Savoir travailler avec responsabilité  (même en l’absence du supérieur hiérarchique) ;

5. Savoir assurer des bonnes relations humaines et interpersonnelles

II. Qualifications :

1. Etre titulaire d’un diplôme universitaire de niveau graduat au minimum  en science sociale ou dans des domaines équivalents ;

2. Avoir une bonne maitrise/connaissance de la ville de Kinshasa/Lubumbashi en partie ou dans sa totalité ;

3. Avoir une bonne maitrise du Français (expression orale et écrite), la connaissance de l’Anglais et des langues nationales (Kikongo et swahili)  est  un atout à ne pas négliger ;   

4. Avoir la maîtrise de l’outil informatique (logiciels Word, Excel, Power-Point...) ;

5. Avoir un sens d’organisation personnelle et une attention particulière pour les détails ;

6. Etre motivé, chaleureux, enthousiaste et avoir un esprit critique pour nous aider à développer nos capacités à l’interne.

Etant donné que le travail sur terrain exige un contact direct entre l’enquêteur et l’enquêté, nous insisterons aussi sur la présentation c’est-à-dire l’aspect extérieur de l’enquêteur qui est un facteur déterminant de l’image de la personne et de l’agence (tenue correcte, look,…). Il y a également la facilité d’établir un contact humain qui est une qualité non négligeable, sans oublier que l’enquêteur doit avoir aussi une élocution normale et aisée.