RDC: bien qu’en décroissance, les religions catholique et protestante restent les plus pratiquées, selon une étude Target

Share

Avec sa forte densité humaine, la République Démocratique du Congo est un pays laïc où cohabitent plusieurs religions. Dans cette pluralité de religions, le christianisme est pratiqué par la majorité. La dernière enquête publiée par Target en 2020 sur la même thématique indiquait que l'Église catholique romaine était la religion la plus pratiquée par les Congolais (+18 ans). En 2021, la tendance est restée la même malgré des légères décroissances pour certaines religions contre des croissances pour d’autres.

 

Les résultats de l’étude publiée montrent qu’un répondant sur trois se déclare croyant catholique. Les Protestants représentent 22% de la population contre 19% pour les églises pentecôtistes et évangéliques mieux connues en RDC sous l’appellation d’églises de réveil. Au regard des déclarations des personnes interrogées, la tendance de la pratique des religions catholique et protestante est décroissante quand bien même elles restent les plus pratiquées. Cependant, les pentecôtistes se sont accrus de 6% entre 2018 et 2021 alors que les évangéliques (églises de réveils) ont régressé de 6% sur la même période. Bien que pratiquée par une grande proportion des répondants, la part de la pratique de la religion catholique est plus importante auprès des personnes au revenu élevé (56%). Alors que les chiffres sont quasi-équilibrés entre les catholiques et protestants (12%) auprès des personnes à revenu bas et moyen.

 

Quoique moins significatif, l'enquête indique que les femmes sont plus présentes dans les religions protestantes, pentecôtistes et évangéliques par rapport aux hommes. Les religions catholique et protestante sont les plus représentées auprès de toutes les tranches d’âge. Cependant, les personnes de 50 ans et plus sont en majorité catholiques avec 45%. Viennent ensuite les protestants qui ont obtenu un score de 16% pour la même tranche d’âges. L’église Pentecôtiste se classe à la troisième position avec 9%. Les églises du Réveil recueillent 7% et les Kimbanguistes 6%. Les Églises Branhamiste, Néo Apostolique et Musulmane partagent chacune 3 % de points. Les communautés Salutiste et Méthodiste ne prennent que 2 %. Par contre Adventistes, Hindou, Athée/ agnostique, Bima et assimilés (Mpeve ya Longo), les Saints des derniers jours et autres ont chacun 1%.

 

L'enquête a été réalisée du 28 mars au 24 avril 2021 dans les 26 chefs-lieux de la RDC sur un échantillon de 2000 personnes (1000 hommes et 1000 femmes) âgées de 18 ans et plus interrogées face-à-face. La représentativité de l’échantillon est assurée par la méthode des quotas appliqués aux variables : sexe, âge et ville de résidence.

 

Les personnes intéressées par l’intégralité de cette étude d’audience des médias peuvent contacter le cabinet par les coordonnées suivantes: info@target-sarl.cd , +243820001403 et +243970134454

Lundi, 9 Août, 2021 - 15:29
Share
Post date: lun, 07/06/2021 - 10:31

Le cabinet d’études de marchés Target a mené au mois de mars une étude sur la possession de comptes et cartes bancaires par les Congolais.

Post date: mar, 25/05/2021 - 15:56

L’institut de sondage Target a réalisé une étude quantitative sur la possession de smartphones.

Post date: jeu, 22/04/2021 - 13:47

Target a présenté jeudi 22 avril à Kinshasa les résultats de son étude portant sur les principales préoccupations des Congolais.

Post date: jeu, 01/04/2021 - 16:34

Post date: sam, 06/03/2021 - 08:35

Un sondage a été réalisé par le cabinet d’études de marchés Target du 28 septembre au 2 octobre 2020.

Post date: mar, 19/01/2021 - 09:09

Le monde fait face aux différents phénomènes de société qui bousculent les habitudes, sont à l’origine des c

Post date: lun, 11/01/2021 - 15:36

2020 a été une année très difficile pour de nombreux foyers et entreprises congolais, la crise sanitaire liée à la Covid-19 étant la princ

Post date: lun, 11/01/2021 - 15:36

2020 a été une année très difficile pour de nombreux foyers et entreprises congolais, la crise sanitaire liée à la Covid-19 étant la princ