Perception des Pays et des Organisations en RD Congo

Mercredi, 16 Octobre, 2013 - 15:05

[[{"type":"media","view_mode":"media_large","fid":"273","attributes":{"alt":"","class":"media-image","height":"480","style":"width: 306px; height: 480px; float: left; margin-left: 15px; margin-right: 15px;","typeof":"foaf:Image","width":"306"}}]] La charge du développement d’un pays ne dépend pas seulement de son gouvernement pour entrevoir une croissance socio-économique et financière mais aussi et surtout des organisations nationales et internationales. Dans tous les pays du monde, l’action du gouvernement est toujours appuyée par des pays partenaires, des organismes et associations au moyen d’accords bilatéraux/multilatéraux et autres protocoles d’accord.

La République Démocratique du Congo, située au cœur de l’Afrique, est un grand pays avec une population de +70 millions d’habitants et qui partage ses frontières avec 9 pays dont : la République du Congo, la République Centrafricaine, le Soudan du sud, l’Ouganda, le Rwanda, le Burundi, la Tanzanie, la Zambie et l'Angola. Comme tout pays en voie de développement, la RDC bénéficie de l’apport de divers institutions, pays et organismes dans les domaines suivants :la Démocratie, la Santé, l’Economie, l’Education, la Justice et droits de l’homme, le Genre, l’Aide alimentaire et la Bonne Gouvernance/Lutte contre la corruption.

C’est dans cette perspective qu’une enquête a été réalisée par l’agence Target dans le but de mesurer la perception des actions des pays partenaires, des organismes/associations et institutions auprès de la population de la RD Congo. Les interviews ont été réalisées du 01 au 14/04/2013 avec un échantillon de 3528 personnes dans 7 villes de la RDC (Kinshasa, Matadi, Lubumbashi, Mbuji-Mayi, Kisangani, Goma et Bukavu) selon la méthode des quotas par âge, sexe, occupation et par catégorie socioprofessionnelle.

En termes de perception des pays par domaine, l’étude révèle qu’une proportion significative des personnes interrogées a du mal à se prononcer sur les pays qui interviennent en RDC dans tel ou tel autre domaine. Le score des  personnes sans opinion (NSP) est particulièrement élevé dans les domaines de l’aide alimentaire (50%), Justice et Droits de l’Homme (56%), de la bonne gouvernance/lutte contre la corruption (66%) et surtout du genre (73%). Ce sont plus les femmes, les personnes actives et les habitants de Mbuji-Mayi, Goma, Bukavu et dans certains cas Matadi (aide alimentaire et genre) qui sont les plus nombreux à ne pas se prononcer. Ce score élevé des NSP traduit une méconnaissance des actions entreprises par différents pays par manque d’information et/ou une absence de pertinence des actions menées (ces actions ne vont pas toujours dans le sens des attentes des Congolais).

Mais si l’on s’intéresse quand même aux répondants qui ont cité des pays, il sied de remarquer que ce sont les pays occidentaux (particulièrement les Etats-Unis d’Amérique et la France) qui se retrouvent en tête des choix dans tous les domaines à l’exception de l’Economie, où c’est la Chine qui est citée en première position avec 22 % devant les USA (13%). Pour les congolais de la quasi-totalité des villes, les accords de coopération économique et technique signés entre la Chine et la RDC ont été d’un apport appréciable pour l’économie du pays avec la construction et la réhabilitation des principaux axes routiers.

  • En matière d’appui à la démocratie, le choix de la France (22% contre 18% aux Etats-Unis) pourrait s’expliquer par le discours critique du Président français, François Hollande,  sur l’état de la démocratie en RDC lors des assises du XIVème sommet de la francophonie à Kinshasa ainsi que par le Programme Médias pour la Démocratie et la Transparence en RDC dont la France est perçue comme le principal bailleur de fonds.
     
  • Dans le domaine de la justice et droits de l’homme, le trio de tête est composé des Etats-Unis d’Amérique (15%), de la France (11%) et des Pays-Bas (6%). La contribution de ces pays à l’arrestation et au jugement des personnes poursuivies pour crimes contre l’humanité aurait beaucoup influencé le choix des répondants : extradition du Général Bosco Ntaganda à la Cour Pénale Internationale (CPI) attribuée aux pressions du gouvernement américain, arrestation de l’ex-Président ivoirien Laurent Gbagbo par l’armée française et déroulement des procès des criminels de guerre à la Cour Pénale Internationale aux Pays-Bas.
     
  • Par ailleurs, les congolais de toutes les villes sous analyse (excepté à Lubumbashi et à Matadi où c’est respectivement la Zambie et le Japon), citent majoritairement les Etats-Unis d’Amérique comme le pays qui contribue le plus dans l’Aide alimentaire et cela principalement par l’entremise de l’USAID.
     
  • Dans le domaine de la santé, trois pays sortent du lot. Il s’agit de la Suisse (pays où se situe le siège de l’OMS qui est le premier acteur de la santé en RD Congo), des USA (grâce aux dons des matériels médicaux dans les différents hôpitaux du pays et au programme d’aide d’urgence pour la lutte contre le sida) et de l’Inde (pays où plusieurs congolais se rendent afin de bénéficier des soins médicaux adéquats).Ces trois pays sont essentiellement cités par les hommes, les 18-34 ans et les personnes actives. Les femmes quant à elles, pensent plus à l’Italie et à la Grande Bretagne.
     
  • Pour ce qui est de l’éducation, la majorité des hommes et des 18-34 ans s’intéressent surtout à la Belgique grâce aux dons des livres et des matériels didactiques et à la  France suite à son implication au programme de formation des élites pour le DEA (diplôme d’études approfondies).

Notons que les pays africains sont quelque fois évoqués par les habitants de certaines villes de la RDC principalement à cause de la proximité géographique : Afrique du sud et Zambie à Lubumbashi, Angola à Matadi, Congo Brazzaville à Kinshasa ainsi que  la Tanzanie à Goma et Bukavu.

Quel pays parmi les partenaires extérieurs appréciez-vous le plus dans les domaines suivants ?

[[{"type":"media","view_mode":"media_original","fid":"421","attributes":{"alt":"","class":"media-image","height":"1970","typeof":"foaf:Image","width":"1025"}}]]

 

Pour obtenir l’intégralité de l’étude PERCEPTION DES PAYS ET DES ORGANISATIONS EN RD CONGO avec des résultats détaillés par ville, sexe, tranche d’âge et occupation, contactez-nous par mail (info@target-sprl.cd) ou par téléphone au +243810451052 ou +243993248180.