Les Congolais et les assurances : Target a dévoilé les résultats de son étude

Lundi, 24 Février, 2020 - 12:32

 

Le cabinet d’études de marchés Target a rendu publics les résultats de son étude menée auprès de Congolais sur la perception des sociétés d’assurance et leurs intentions de souscription depuis la libéralisation du secteur en 2019. Quatre sociétés privées avaient reçu des agréments pour œuvrer dans le secteur, mettant fin au monopole que détenait la SONAS (Société nationale d’assurance) depuis plus de 50 ans. Mené dans les onze principales villes de la République Démocratique du Congo, ce sondage a poursuivi deux objectifs principaux : mesurer la notoriété des sociétés d’assurances ainsi que celle des produits et services actuellement proposés, évaluer la disposition des Congolais vivant dans les 11 principales villes du pays à pouvoir souscrire à une police d’assurance.

L’étude a révélé la faible notoriété des principaux acteurs du secteur des assurances notamment l’Autorité de Régulation et de Contrôle des Assurances (ARCA) et les nouvelles sociétés d’assurance Activa Assurances RDC, Société Financière d’Assurances Congo (SFA CONGO), Rawsur SA et Rawsur Life dont le score ne dépasse pas les 20%. La Société Nationale d’Assurance qui a plus de cinquante années d’existence s’échappe seule en tête.

Le sondage révèle également que 60% des Congolais ont des intentions de souscrire à une police d’assurance autour de trois produits principaux : assurance automobile (46%), assurance vie (27%) et assurance santé (24%). Les autres produits d’assurances proposés sont peu connus et maîtrisés.

Mais le secteur des assurances en RDC connaît encore de nombreux freins pour son décollage dus au faible revenu (37%), à l’insuffisance d’informations quant au secteur et ses produits (25%) ainsi qu’au manque d’un réel intérêt (25%) de sa population. Selon toujours cette étude de Target, le secteur des assurances en RDC reste globalement incompris par les Congolais qui jugent d’extrabudgétaires les dépenses liées aux frais d’assurances.

La présentation de cette étude s’est déroulée à la Chambre de Commerce Franco-Congolaise dans une ambiance détendue. Serge Mumbu (General Manager) et Martial Biduile (Research Specialist) ont tour à tour présenté les résultats de cette étude aux différents invités dont les représentants de quelques sociétés d’assurances. Un échange s’en est suivi, de nombreuses questions ont été posées et des recommandations ont été faites.

Un des représentants d’une société d’assurance privée était satisfait de voir plusieurs personnes intéressées par ce secteur florissant: “Je ne pensais pas voir autant de personnes être intéressées par les assurances en RDC, c’était un débat riche et intéressant”, disait ce cinquantenaire pendant le cocktail avant d’ajouter: “L’étude a révélé ce que nous pensions en coulisses, elle nous permettra de revoir nos stratégies même si notre entreprise n’assure pas n’importe qui. Il y a une chose que nous avons sous-estimée, c’est la présence de la SONAS”, a-t-il conclu en souriant, félicitant au passage le cabinet d’études Target pour cette étude de qualité réalisée dans ce secteur.

Les débats se sont poursuivis autour du cocktail entre participants sur les résultats de l’étude et de zones d’ombre éclaircies par les organisateurs.

L’étude a utilisé un échantillon de 1004 personnes représentant la population congolaise dont l’âge varie entre 18 et 65 ans voire plus. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des

 

quotas appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, occupation et ville de résidence. Le rapport de l’étude contient les résultats détaillés par catégories de répondants ainsi que les recommandations formulées par le Cabinet Target. L’enquête a été réalisée entre Novembre 2019 et Janvier 2020 dans les onze principales villes de Kinshasa. L’intégralité de l’étude peut être obtenue en écrivant à info@target-sarl.cd ou en appelant au +243970134454.