Blaise Pezo s’exprime sur la deuxième vague de l’enquête de Target sur le Panel en ligne

Share

Target a lancé depuis quelques mois la deuxième vague de son enquête sur Panel. Une occasion pour le cabinet d’études de marché d’agrandir le nombre de personnes qui participent à ses études de marché intégralement réalisées sur Internet. Blaise Pezo, IT specialist chez Target, explique dans cette interview le déroulement de cette deuxième vague d'enquête en ligne ainsi que les défis qui ont pu être relevés pour la mener à bien.

Depuis quand avez-vous lancé cette enquête et quels en sont les sujets ?

Le panel Target est à sa deuxième vague d’enquête qui porte sur trois thèmes : la communication digitale des entreprises, l’éducation ainsi que la démocratie et la bonne gouvernance. Elle a été lancée au début du mois d’avril et s’est clôturée vers mi-août 2016. Ce qui fait à peu près 4 mois de campagne. Celle-ci a duré plus longtemps par rapport à la première vague, suite aux problèmes liés à la connexion internet, notamment  la hausse du coût  d’Internet, la lenteur de la connexion internet dans notre pays et aux coupures intempestives du signal, etc.

Combien de panelistes ont participé à cette enquête ?

Tout d’abord, la campagne que nous venons de clôturer avait deux volets dans son cahier de charges. Le premier volet consistait à l’élargissement du panel. Ici, nous sommes passés de 1475 à 1900, soit 425 nouveaux panelistes ont rejoint notre plateforme. Le deuxième volet concernait l’enquête proprement dite. Nous avons réalisé un total de 500 réponses, soit 52% de taux de réponses. Donc comparativement à la première vague d’enquêtes, il y a eu un accroissement de 4 % sur une base de 960.

Qu’est-ce qui justifie ce fait et comment avez-vous poursuivi le recrutement des panelistes?

Nous devons savoir que tous les Congolais n’ont pas encore la culture de l’utilisation d’Internet. Nous connaissons également tous les problèmes liés à la connexion Internet au pays, à cela s’ajoute la hausse du coût d’Internet qui est intervenue durant la période de l’enquête. Toutefois, nous avons mené différentes campagnes à travers les réseaux sociaux, envois des e-mails, appels vocaux, SMS et descentes sur terrain pour sensibiliser les internautes de s’inscrire au panel et de participer au sondage disponible.

Un autre moyen de recrutement des panelistes portait sur le parrainage. Cela a consisté à inciter les panelistes à recommander à leurs proches de s’inscrire au panel en raison de 6 inscriptions moyennant une petite récompense.

L’autre problème que nous avons connu au début de cette vague est que certains panelistes qui avaient participé à la première vague, pensaient qu’en répondant à vingt questions, ils avaient droit à la récompense, alors qu’il s’agissait de 20 points. Après les précisions que nous leur avions fournies, ils ont compris. Comme l’enquête est finie, nous allons expliciter cela dans les conditions de participation pour que cela soit clair pour tout le monde.

Dans plusieurs coins de la République, certaines personnes éprouvent du mal à se connecter à internet à cause de la lenteur des connexions. Que fait Target pour contourner cet écueil ?

Effectivement, la lenteur et le non accès de la connexion internet ont beaucoup limité l’enquête dans certaines villes de la RD Congo telles que  Kinshasa ; Matadi dans le Kongo-Central ; Kisangani dans le Tshopo ; Mbuji-Mayi dans le Kasaï Oriental; Lubumbashi dans le Haut Katanga; Goma dans le  Nord-Kivu et Bukavu dans le Sud-Kivu. Pour pallier cette difficulté, certains panelistes n’ont répondu que pendant les heures creuses afin de profiter de la qualité de la connexion internet, d’autres dans la matinée et certains dans les cybercafés.

Les résultats attendus de cette nouvelle vague d’enquête intéresseront quel public-cible en priorité ?

L’étude sur la communication digitale est destinée aux entreprises, annonceurs et agences de communications afin de les aider à optimiser leurs communications sur le net. Il n’y a pratiquement pas des études sur le domaine en RDC. Tandis que les études sur l’éducation, la démocratie et la bonne gouvernance visent les décideurs, les partenaires de l’éducation et au développement. Les résultats pourront  les aider à réorienter leurs actions et sensibilisations pour que la population puisse s’en approprier.

Comment le public a-t-il accueilli les toutes premières études que Target a réalisées avec son Panel ?

Les résultats de trois publications issues des études avec le panel ont été globalement bien accueillis. Certains opérateurs de la téléphonie mobile ont acheté la publication sur les habitudes des internautes et une société  brassicole de la place s’est plutôt servie de cette nouvelle technique de collecte de données pour réaliser une enquête interne.

A quand les résultats de cette deuxième vague du Panel ?

L’intégralité des résultats de cette deuxième vague du panel est prévue vers fin septembre 2016 mais entretemps, nous publierons d’ici lundi 7 septembre quelques extraits des résultats sur l’éducation ainsi que la démocratie et bonne gouvernance sur nos comptes et pages des réseaux sociaux (Facebook de Target panel RDC et Twitter).

Jeudi, 1 Septembre, 2016 - 18:09
Share
Post date: lun, 29/05/2017 - 15:47

Post date: ven, 10/06/2016 - 10:48

Post date: mar, 07/06/2016 - 12:31

L

Post date: ven, 08/04/2016 - 15:29

Post date: jeu, 05/11/2015 - 18:54

Post date: jeu, 05/11/2015 - 18:43