« Au département Informatique, 2018 a été une année laborieuse mais réussie », Blaise Pezo

Lundi, 17 Décembre, 2018 - 11:21

« L’année 2018  a été une année laborieuse au niveau du département Informatique de Target », affirme Blaise Pezo, responsable de ce secteur au cabinet Target depuis 2011. Tout a été fait dans le but de répondre aux exigences des clients Target. En définitive, une année réussie.

« Tout cela est parti des besoins exprimés par les clients. Le client est toujours une source d’inspiration. Parce que ses choix et ses demandes en termes de résultats sont pour nous comme une sorte de situation prévisible au fait. Ça nous pousse à fouiller davantage dans la recherche afin de répondre ses exigences », affirme M. Pezo.

Le point de départ en termes de réalisation a été de veiller à la sécurisation des données. « La plus grande réalisation a été l’implémentation du réseau local. La sécurité de données était une préoccupation pour Target. Nous avons importé un réseau local au sein de Target afin de permettre un accroissement de la performance en termes de travail et de sécurité de données », précise-t-il.

De plus, l’une de plus grandes réalisations pour cette année à son département a été la formation en SIG (Système d’Information Géographique) « C’est une formation qui nous a permis d’utiliser le GPS afin de  s’assurer du positionnement précis de la collecte de données et de faire une lecture plus simple des informations au travers de cartes».

Avec cette initiative, le département informatique compte aller jusqu’au bout en rendant le travail plus moderne.

D’après son responsable, le département Informatique prévoit pour l’année 2019 :

  • Elargir la base des consultants informaticiens,
  • Renforcer la capacité des équipes, en suivant quelques formations notamment la formation sur ODK collect l’analyse des données, le SIG mais aussi en infographie ;
  • Travailler en réseau local. C’est vrai que le réseau est déployé mais tous les utilisateurs seront connectés au réseau local en 2019;
  • Gérer pratiquement le résultat via la modélisation multidimensionnelle. Cet aspect, explique Blaise, implique directement l’informatique décisionnelle. Donc, le business intelligencia ;
  • L’implémentation d’une salle pour les enquêtes téléphoniques ;
  • Le Renforcement et la maintenance des matériels ;

Et enfin, résumer les extraits des publications sous forme d’images.